• Photographie

    Le passage #2 Le plein

    Quand j’ai terminé ma première expérience de double exposition et un peu montré mes photos au public (traduire, dans des groupes sur Facebook), ma première idée a été de retenter immédiatement l’expérience en corrigeant mon erreur principale, à savoir la prédominance du blanc. J’ai aussitôt troqué fond blanc contre fond noir, chemise blanche contre chemise noire et fleurettes contre plantes tropicales (parce que j’avais envie). J’avais une idée toute faite de ce que j’allais produire, j’aimais l’idée du contraste ombre et lumière (pas au sens photographique du terme, mais plutôt d’un point de vue émotionnel), et je me voyais déjà vous faire un laïus long comme un jour de pluie…

  • Photographie

    J’ai un objectif (sort of)

    Il paraît que quand la même conversation revient plusieurs fois autour de toi c’est que tu as quelque chose à comprendre… J’ai toujours eu une forte tendance à m’éparpiller, à m’intéresser à tout à la fois, à vouloir tout tester, tout goûter, tout essayer sans jamais aller au fond de rien. Il m’aura fallu pas mal d’années pour enfin parvenir à dompter ce détestable trait de caractère et à me construire des objectifs carrés. L’année dernière, je m’étais fixée l’écriture du roman et l’apprentissage de la photo. Si sur le coup ça a marché au-delà des mes attentes, on peut dire que l’été a un peu émoussé cette belle progression……

  • Photographie

    Cet été, j’ai testé des pellicules

    Bon je pense que tu te rappelles de la façon dont j’ai rempli ma valise pour cet été (et je te le dis franchement, ça n’arrivera plus, la leçon fut édifiante, j’aime voyager léger et je suis faite pour voyager léger) (et si tu t’inquiètes de la destinée des Oiseaux se cachent pour mourir, sache que je ne l’ai jamais fini, parce que la vie est trop courte pour lire des trucs pourris, et qu’il est maintenant livré à lui-même quelque part en Bretagne, à jamais séparé du tome 1) et bref (oh là là cette digression interminable et ce n’est que le premier paragraphe !) le seul truc que…

  • Photographie

    Le passage #1 Le vide

    Il parait que dans la vie, l’échec n’existe pas. Comme le disait si bien Mandela « Je ne perds jamais. Soit je gagne, soit j’apprends. » Autant dans la vie en général j’ai parfois du mal avec cette philosophie de vie (et oui, c’est ainsi, j’ai parfois besoin de me lamenter un peu sur mon sort), autant sa justesse est on ne peut plus prouvée dans le domaine de la photographie. Parce que tu vois (pour en revenir à moi), à chaque fois que je récupère mes photos au labo, c’est systématiquement le même cirque : Etape 1 : Je regarde mes photos en soupirant et je me dis que c’est pas possible…

  • Photographie

    Parlons massacre, parlons photographie

    Je n’ai pas encore finalisé mon article sur le comparatif argentique/numérique, mais je te le dis tout de même dès maintenant (#spoileralert), je préfère la photographie argentique. Je ne développerai (hahaha LOL) pas en long et en large mes arguments ici (sinon ça sert à rien d’en faire un autre article, on est d’accord), mais l’une des raisons de ce choix réside dans le fait que le numérique possède un côté très lisse et qu’une photo numérique, pour être réussie, nécessite d’être absolument parfaite. Tant dans le choix du sujet que dans la composition. La lumière, le cadrage, rien ne doit être laissé au hasard, et souvent on doit avoir…

  • Carnet de route,  Photographie

    Prague, l’épopée muchaïenne *

    Une des raisons pour lesquelles nous venions à Prague, en premier lieu, c’était le musée Mucha (et l’horloge astronomique, laquelle était en réfection) (n’en parlons plus). Mon pote est très branché art déco et art nouveau (tu me diras que pour Prague, ça tombe bien), et moi je suis juste branchée Mucha (pour la petite anecdote inutile -m’enfin si t’aimes pas les anecdotes inutiles je ne vois pas ce que tu fiches sur ce blog- j’ai une affiche de Mucha dans mon salon depuis plus de 5 ans, et j’ignorais totalement le nom de l’artiste) (la culture ça ne s’invente pas). On m’avait prévenue que ce musée était tout petit,…

  • Photographie

    Mon butin aux ateliers de Marinette

    Les ateliers de Marinette je ne t’en ai toujours pas parlé, non pas parce que j’ai oublié, mais parce que j’ai voulu te faire un joli article sur comment j’ai trouvé mon réflex argentique, et que ça a (légèrement) digressé sur pourquoi en ce moment je préfère l’argentique au numérique, et autant te dire que vu le tournant qu’a pris cet article, j’étais pas prête de t’en parler, des ateliers de Marinette. Pourtant, c’est probablement mon nouvel endroit préféré de Lyon (avec le rayon chocolat de Monoprix) (les promos des chocolat de Pâques c’est le mal). Je l’ai découvert par hasard en me baladant dans Saint-Georges la semaine dernière (mon…

  • Carnet de route,  Photographie

    Prague, l’épopée kafkaïenne

    Sait-elle seulement ce que veut dire kafakaïen ? se demande-t-il derrière son écran (ou elle, plutôt car, ne nous mentons pas, mon lectorat est principalement féminin). Et bien non, et elle s’en fout (bim, comment je te place direct l’ambiance). Elle n’a même pas ouvert un seul Kafka, ni avant, ni après. Ça ne nous a pas empêchés, mon compère de voyage et moi-même, d’utiliser le terme kafkaïen trente fois par jour sans jamais nous demander si c’était approprié (enfin c’est pas vrai, on s’est posé la question, mais comme on avait pas la réponse on a décidé de continuer à faire comme si). Et je n’ai toujours pas été…

  • Photographie

    Autoportraits, le temps d’une cigarette

    Ça fait quelques temps que j’ai cette obsession de faire mes prochains autoportraits avec une cigarette au bec. Non pas que je fume (j’ai essayé deux fois, c’est vraiment pas mon truc, et le shooting de ce soir me l’a bien confirmé), mais j’ai toujours trouvé une certaine élégance dans ce prolongement fumeux de la main. Et puis, quand j’étais à Prague (tu sais, ce fameux voyage dont je n’ai pas encore écrit le compte-rendu), j’ai découvert que le prix des cigarettes était incroyablement bas. Et je me suis dit qu’entre un accessoire à 3 euros et un accessoire à 10 euros, il n’y avait pas à hésiter. L’été dernier,…