• Vie intérieure

    J’ai pas envie d’avoir 31 ans, mais je crois qu’il est temps

    Le temps de l’action est venue. Des actions un peu cons, des fois. Que veux-tu, il faut bien faire avancer les choses. C’est sûr que ça serait plus simple si tout le monde était gentil, compréhensif, et empathe. Si au lieu de voir ce qu’ils avaient envie de voir, au lieu de tirer la corde jusqu’à faire exploser votre humble servante, ils s’intéressaient sincèrement à ma personne. Non mais calmons-nous, je ne vous ai pas fait venir pour m’épancher sur mon malheur. Ça va même plutôt bien tu sais. J’ai morflé cette année, vraiment morflé. Le passage à la trentaine, je l’ai senti passer. Il a été fort, il a…

  • Vie intérieure

    La logique, tu sais…

    Les gens normaux : Se mettent à ranger leur appartement directement en rentrant du travail et se couchent à 22h30 après avoir bu une tisane et lu un chapitre de leur livre de chevet. Moi : Glande dans le lit en regardant d’un œil éteint la masse de tâches ménagères qui l’attend. Se lève subitement à 23h30 pour réaménager l’espace, faire la vaisselle, rédiger trois bilans comptables et entamer une réfection complète de la salle de bain. Normal. (J’ai officiellement renoncé à comprendre le fonctionnement interne de mon cerveau.)

  • Les hommes et moi

    Je me fais toujours beaucoup rire, merci bien

    Ma coloc a rebaptisé le chat l’Antéchrist après seulement deux jours passés en sa compagnie. Sur le coup nous (enfin surtout moi, parce que pour être honnête je ne pense pas qu’il se sente vraiment concerné par la situation) nous sommes sentis un peu vexés, mais en fait quand j’y pense, je crois que le surnom va devenir officiel. A 25% parce qu’il m’a tellement saoulé cette nuit que je commence à me demander si elle n’a pas raison, en fait, mais surtout à 75% parce que c’est quand même la classe ultime, quand t’y penses. « T’as fait quoi ce week-end ? » « J’ai regardé Netflix avec l’Antéchrist. » « Qu’est-ce qui t’est arrivé…

  • Vie culturelle

    Je me suis soignée sur Netflix

    Tout ça a commencé parce que ma coloc est venu le week-end dernier avec une seule exigence : du fluff (parce qu’on ne peut pas toujours avoir envie de drames primés aux oscars) et que du coup elle m’a proposé de regarder Princesse malgré elle. Moi je ne me rappelais plus si j’avais déjà vu le film mais je me souvenais avoir adoré le livre du temps de mon adolescence (parce qu’on ne peut pas aimer que les prix Goncourt). J’avais en mémoire Michael (qui est, de façon très inattendue, un intellectuel avec de beaux cheveux), le cancer des testicules et une meilleure amie absolument infecte. Le revival de l’adolescence…

  • Interlude culturel

    Parce que tu m’sembles pas très normal j’ai des raisons d’espérer

    Peut-être parce que c’est pas grand chose Ou parce que j’l’avais pas vu C’est pas si simple c’que j’te propose Ou ça dépend du point d’vue […] Peut-être parce que c’est pas si grave Au fond d’en arriver là J’tiens pas bien l’coup quand tu me r’gardes Grand fou, avec ces yeux-là Moi j’ai des complexes plein les jambes Et des ex oubliés Des rêves de midinette à vendre Et en tendresse démodée […] Et je ne l’dirai pas, je n’ose Mais j’ai tellement envie d’toi !