• Interlude culturel

    Non, rien de rien

    Non! Rien de rien … Non! Je ne regrette rien… Ni le bien qu’on m’a fait Ni le mal tout ça m’est bien égal! Non! Rien de rien … Non! Je ne regrette rien… C’est payé, balayé, oublié Je me fous du passé! Avec mes souvenirs J’ai allumé le feu Mes chagrins, mes plaisirs Je n’ai plus besoin d’eux! Balayés les amours Avec leurs trémolos Balayés pour toujours Je repars à zéro …

  • Vie intérieure

    J’ai eu 30 ans

    Est-ce que je sais comment j’en suis venue à prioriser ? Pas vraiment, non, mais je sais que c’était cette année. Je me souviens des trahisons, cette cascade de trahisons, et puis des amitiés indéfectibles. Je me souviens d’une soirée de onze heures et d’une rencontre incroyable sur un canapé inconfortable. Je me revois poster ce premier article il y a un an jour pour jour, hésitante. Saurais-je être régulière, cette fois ? Je me rappelle être tombée amoureuse et je repense aux nombreuses versions de cet article. Trop d’événements qui s’enchevêtrent et qu’il faut séquencer, ranger, organiser. Des émotions, des larmes, des hurlements de rage dans l’ascenseur, des jours…

  • Interlude culturel

    I got life (again)

    Ain’t got no brother, ain’t got no children Ain’t got no aunts, ain’t got no uncles Ain’t got no love, ain’t got no mind Ain’t got no country, ain’t got no schooling Ain’t got no friends, ain’t got no nothing […] Then what have I got Why am I alive anyway? Yeah, hell What have I got Nobody can take away I got my hair, got my head Got my brains, got my ears Got my eyes, got my nose Got my mouth I got my… I got myself I got my arms, got my hands Got my fingers, got my legs Got my feet, got my toes Got my…

  • Carnet de route

    Le saviez-vous ? (The Prague Edit)

    Prague est potentiellement la ville la plus axée sur le tourisme que je connaisse. Il paraît que je suis mauvaise langue et qu’à Paris c’est pareil, mais Paris est une ville gigantesque, et il me semble qu’il y a tant et tant de quartiers et de centres qu’il est possible d’y faire du shopping et des découvertes en tout genre sans nécessairement être pris pour un con de touriste. Là, j’ai eu l’impression d’être cantonnée à mon rôle de touriste (ok, peut-être aussi que si on avait pas passé quatre jours à graviter autour du Pont Charles, certes), et le fait de ne pas parler le tchèque n’aidait pas, c’est…

  • Carnet de route,  Photographie

    Prague, l’épopée kafkaïenne

    Sait-elle seulement ce que veut dire kafakaïen ? se demande-t-il derrière son écran (ou elle, plutôt car, ne nous mentons pas, mon lectorat est principalement féminin). Et bien non, et elle s’en fout (bim, comment je te place direct l’ambiance). Elle n’a même pas ouvert un seul Kafka, ni avant, ni après. Ça ne nous a pas empêchés, mon compère de voyage et moi-même, d’utiliser le terme kafkaïen trente fois par jour sans jamais nous demander si c’était approprié (enfin c’est pas vrai, on s’est posé la question, mais comme on avait pas la réponse on a décidé de continuer à faire comme si). Et je n’ai toujours pas été…

  • Vie culturelle

    Dieu est une fangirl comme les autres

    En ce moment je n’arrive pas à ouvrir le moindre roman, par contre pour ce qui est des essais ou autres livres à visée purement informative, ça y va. De fait je continue sereinement mon mois sur le judaïsme. Et pour tout dire je passe plutôt un excellent moment, pour ne pas dire que je suis complètement à fond, je me retrouve même pas mal dans certains points de leur philosophie (non, je ne compte pas me convertir, on se calme). Quand, au détour d’une page, je suis tombée sur ce dialogue :  » Dieu a créé le monde depuis six jours, et depuis tout ce temps que fait-il ? »…