• Interlude culturel

    J’ai aussi une culture cinématographique (2)

    Je me souviens n’avoir pas bien compris où voulait m’emmener Christophe Honoré ce jour-là. Je me rappelle parfaitement de mes yeux ahuris, alors que ce que je croyais être une banale histoire cliché s’est transformée en incroyable histoire d’amour. Je sais que j’ai acheté le CD de la bande originale directement en sortant de la salle de cinéma ce soir-là. Je me rappelle y avoir repensé souvent, à la dernière scène de ce film. A cette phrase, en particulier. Et puis je me souviens aussi avoir pleuré quand j’ai réalisé que mon CD était rayé, près de onze ans plus tard. « Aime-moi moins, mais aime-moi longtemps. »

  • Style

    Le dressing des yeux, Chanel girl

    Elle serait pas en train de nous virer blogueuse beauté la Colette là quand même ? Et bien je te rassure, non. Prenons deux secondes pour m’imaginer tenir un blog sur un seul sujet sur une base régulière ? Pendant plus de trois mois d’affilée ? Voilà. Très précisément. Et crois-moi que s’il y a bien un domaine où je ne risque pas de tenir sur la distance, c’est bien la mode et la beauté. C’est vrai, fut un temps, je consommais le maquillage comme de la malbouffe mais, l’âge adulte est arrivé (enfin, on se comprend) et une nouvelle philosophie de l’allure m’est venue. N’en déplaise à une bonne…

  • Photographie

    La photographie : bilan à 18 mois

    Que dire, si ce n’est que ces six derniers mois ont vu des changements spectaculaires dans ma façon d’aborder la photographie ? Le matériel : Nikon D7200  Je t’en parle pas souvent de lui, et pourtant c’est lui qui prend la majorité des photos de ce blog (celles d’illustrations, s’entend). Je l’aime et il m’agace, on va dire que maintenant que j’ai apprivoisé la plupart de mes appareils argentiques c’est avec lui que j’entretiens ma relation amour/haine. Je déplore qu’il soit si lourd et complexe à trimballer partout en voyage car clairement j’ai du mal à le sortir au quotidien pour des  projets. Je ne me sens pas assez à…

  • Interlude culturel

    J’ai aussi une culture picturale (2)

    Vous le savez, la photo et moi, c’est un (long) chemin, et c’est surtout la première fois que j’ai pris autant conscience de l’influence de notre culture sur nos créations. Il est nécessaire de s’ouvrir au monde et de vouloir découvrir pour produire mieux. Quand j’ai commencé la photo et qu’on m’a prêté un appareil argentique, j’étais obsédée par l’idée de gâcher de la pellicule en faisant de mauvaises photos (depuis ça va mieux, comme on a pu le constater). Et puis, à Arles, je me suis retrouvée face aux premières années d’Annie Leibovitz. Appelez ça comme vous voudrez, le sort, le destin, le cheval, (oui, j’ai de bonnes références),…

  • Photographie

    Chambre avec vue*

    Décidée à faire mumuse et à lâcher un peu prise avec mes attentes en photographie, je me suis fendue de deux achats que je ne regrette pas le moins du monde : un livre sur les polaroids et l’autre sur le cyanotype (en anglais, donc si je fais exploser ma baraque pour les beaux yeux (bleu) d’un cyanotype, vous ne serez pas exagérément surpris). C’est donc au mépris de toutes les convenances que j’ai passé mon samedi à passer d’innocents pola au grille-pain, au congélateur ou sous la flamme d’une bougie. Le livre de Rhiannon Adam décrit nombre de techniques créatives au pola que j’explore gentiment au gré des envies…

  • Vie artistique

    Je me suis mise au dessin

    Non, je n’ai pas abandonné la photo. Juste, comment dire… et bien… est-ce que je t’ai déjà raconté comment je me suis mise à la photo ? Je me suis mise à la photo parce que j’écris depuis toujours, mais que j’avais fait une croix définitive sur tous les arts picturaux, sous le prétexte que j’étais trop nulle. C’était acté, décidé. Bon, j’avais essayé plusieurs fois de me mettre au dessin, mais jamais avec beaucoup d’assiduité, et c’était en un sens bien plus facile de dire que j’étais tout simplement nulle (contrairement aux apparences, parfois je sais me simplifier la vie). Sauf que quand t’es super mega visuelle, il peut…

  • Interlude culturel

    J’ai aussi une culture cinématographique (1)

    Terrible bataille pour cette première place (alors que je n’ai pas vraiment fait de classement pour les autres genres, mais là soudain c’était important, qui allait décrocher pouvoir revendiquer la première parution ?). Quand on me demande quel est mon film préféré, on est souvent étonné par la réponse. Je l’avoue, je ne me réclame pas cinéphile. J’aime le cinéma comme j’aime les expos, les concerts, les livres, tout en fait. Je ne choisis pas tant mon œuvre préférée, dès lors qu’on ne parle pas littérature, en fonction de ses qualités cinématographiques, mais en fonction de l’effet qu’il a eu sur moi. Et l’Auberge espagnole a définitivement eu sur moi…