Photographie

Une après-midi de printemps

En ce moment il fait un temps plus que printanier sur Lyon et c’est l’occasion rêvée pour sortir faire des photos et comprendre comment s’adapter à la lumière en mode manuel (j’ai visiblement une grande passion pour les conditions un peu extrêmes mais je suis là pour apprendre donc autant y aller franchement) (dit la fille qui ne reprendra plus une seule photo de nuit de toute sa vie.) (Au moins). Au programme :

  • des nuages et des arbres (on ne change pas une équipe qui gagne)

photographie, cours, amateur, photographe, arbre, nuage, soleil, lumière, printemps, parc,

  • un petit cours sur le portrait (où mon cher modèle a pensé qu’il arriverait à se désister alors qu’il venait de me mitrailler pendant vingt minutes et c’est pas comme si j’avais un problème de contrôle avec mon image et tout se paie.)

portrait, lumière, printemps, photographie, amateur, cours,

(Tu remarqueras, ami lecteur, qu’il a un appareil photo style vintage très classe, du coup ma prof m’a formellement interdit de racheter un appareil sans elle parce qu’apparemment on ne choisit pas un appareil sur son physique (pas comme pour les hommes, donc.))

  • du végétal avec du béton parce que les contrastes c’est cool

photographe, photographie, amateur, cours, pensées, fleurs, béton, trottoir,

  • on pourrait croire que trop de lumière c’est moins grave que pas assez mais en fait non (mais j’aime bien le résultat quand même)

arbre, parc, photographie, amateur, cours de photographie,

 

lyon, photographie, amateur, ville, fleur, cours de photographie,

  • de la glycine (admirablement bien résumé par un ami par « c’est très répétitif la glycine quand même. ») (La poésie, c’est pour les faibles.)

glycine, photographie, cours, extérieur, amateur,

 

Crédits photos : philomenalphenomene.fr

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *