Vie artistique

Je me suis mise au dessin

Non, je n’ai pas abandonné la photo. Juste, comment dire… et bien… est-ce que je t’ai déjà raconté comment je me suis mise à la photo ? Je me suis mise à la photo parce que j’écris depuis toujours, mais que j’avais fait une croix définitive sur tous les arts picturaux, sous le prétexte que j’étais trop nulle. C’était acté, décidé. Bon, j’avais essayé plusieurs fois de me mettre au dessin, mais jamais avec beaucoup d’assiduité, et c’était en un sens bien plus facile de dire que j’étais tout simplement nulle (contrairement aux apparences, parfois je sais me simplifier la vie).

En 2012 je voulais principalement dessiner des mini BD pour soulager la fangirl qui est en moi.

Sauf que quand t’es super mega visuelle, il peut être un chouïa frustrant de raconter sans pouvoir montrer, et j’avoue que même si j’apprécie les heures passées avec ma coloc à chercher des photos qui représentent exactement ce qui se passe dans ma tête (non, en vrai, ça n’existe pas) sur internet, parfois je me dis que ça serait grave plus simple de le montrer en trois coups de crayon.

Toujours au crayon à papier, sur un carnet qui traînait par là, et avec des crossovers parfois osés.

Du coup, comme je ne pouvais pas dessiner car j’étais trop nulle, vois-tu, je me suis rabattue sur la photo (qui m’a toujours attirée aussi) sous le prétexte que là, au moins, ça ressemblera exactement à ce à quoi c’est supposé ressembler (ce qui est à la fois très vrai et très faux, mais c’est une autre histoire).

dessin, croquis, carnet de voyage, carnet de route, dessin, feutres, faber castell, plume, dessin au stylo plume,
Aujourd’hui je suis plus attirée par les feutres, l’encre et l’aquarelle, et je délaisse complètement le crayon à papier. Je fais des essais tant pour le papier que pour le format.

Seulement voilà, la photo n’a finalement pas suffit, et c’est même à force de faire de la photo que je me suis rendue compte que j’avais envie de dessiner sur mes polas et de ne pas, tout compte fait, séparer les compétences mais de bel et bien toutes les mélanger comme je l’ai fait pour une série que je ne vais pas tarder à te présenter.

croquis, dessin, inktober, dessin à l'encre,
L’objectif est de faire des illustrations pour mes écrits et de me faire un carnet de route.

Je n’en suis pas à ma première tentative de me mettre au dessin, ça m’avait aussi titillé en dernière année de fac où je m’étais munie d’un carnet et d’un crayon à papier. A l’époque je n’avais trouvé aucun cours probant sur internet.

Cette fois-ci, j’ai écumé pas mal de blogs sur internet, jusqu’à m’arrêter en particulier sur les Images de Renata où j’ai pris plusieurs astuces, notamment celle de ne pas utiliser de crayon à papier pour éviter de gommer et de faire des traits francs. J’ai donc investi dans quelques feutres, un bloc en papier kraft, une boite d’aquarelle, et cette fois-ci j’ai choisi de m’inscrire à un cours de croquis en parallèle.

dessin, cours de dessin, croquis, carnet de voyage, feutres fabercastell, bloc kraft, aquarelle,

Là, j’ai décidé de tenter le défi Inktober sur Instagram, et voilà comment, après la photo, j’ai décidé d’affronter (si, c’est le mot) un autre de mes désirs d’enfant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *