Vie intérieure

Brève répétitive

Après la fantastique épopée de l’appareil photo compact et du chargeur, j’ai l’immense joie de vous annoncer un nouveau feuilleton à suspens pour cet été. En effet, après avoir perdu le flacon contenant le produit à cyanotypes, je viens d’égarer mon dissolvant. Je soupçonne fortement ma commode de manger les bouteilles en plastique, aussi vais-je de ce pas faire mes adieux à mon fixateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *