Vie culturelle

Je crois que j’ai un problème avec les années 80

L’idée m’avait déjà effleurée quand, après avoir fait un marathon The Goldbergs j’avais enchaîné avec Freaks ans Geeks puis Stranger things, et la suspicion avait pris une certaine ampleur quand j’ai renoncé à mes playlists habituelles (je suis assez planplan en matière de musique) avec la b.o. des deux saisons de Stranger things, moi qui n’aie jamais vraiment été du genre nostalgique. Puis j’ai commencé à considérer les pulls à motifs avec émotion, à jeter un oeil envieux sur les roller disco et les talkie walkie et à me demander si ce n’était pas ça le bonheur, au fond.

Et puis ce week-end j’ai regardé Some kind of wonderful, que j’ai détesté (à part la fin qui m’a faite pleurer mais je crois qu’on peut dire que j’ai un petit souci émotionnel ces derniers temps), mais j’ai quand même écouté la b.o en boucle une heure après, et là je me suis dit que ça y était, la trentaine m’avait perdue, j’étais finalement devenue une de ces vieilles qui se roulent dans leur jeunesse en se disant, que ah, quand même, on savait faire de la bonne musique en ce temps-là.

Et comme en trainant sur youtube j’ai soudain eu envie de me refaire Dirty Dancing (pour rigoler, mais quand même) parce que tiens, ça fait longtemps, je commence à me dire que ça devient vraiment grave.

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *