Journal de pousse

Journal de pousse #1

Je me suis beaucoup beaucoup éparpillée depuis le dernier article, et j’ai essayé toutes sortes de masques sur les recommandations de tout le monde, miel, lait de coco, huile de ricin… et puis j’ai fait un truc incroyable pour qui me connaît bien, je me suis recentrée sur mes objectifs, à savoir des cheveux longs et sains. Ce qui a donné la routine suivante :

Occasionnellement, je fais des masques au miel, parce que je les trouve très intéressants au niveau de l’hydratation, et mes cheveux ont plus besoin d’hydratation que de nutrition pour le moment (cheveux fins toussa) (j’ai essayé l’huile sur les longueurs, une fois). Alors la première fois, bien naïve, j’ai acheté du miel premier prix à Leader Price et je m’en suis foutue comme ça, sur les cheveux, en mode bien brut. Enfin ça c’était les trente premières secondes, après j’ai gardé une main collée à une mèche tout en cherchant compulsivement une recette sur internet. Au final j’ai ajouté de l’hydrolat de camomille (au départ dans une tentative d’éclaircissement capillaire, mais en fait que pouic) (ne me demandez pas les mesures, je fais au pifomètre) j’ai étalé sur mes longueurs, j’ai laissé poser deux heures environ puis je rince et làààà le miraaaacle mes cheveux sont douuuuuux mais douuuuuux ! Et je fais mon shampoing le lendemain (je déteste faire mon shampoing le soir parce que je transpire beaucoup la nuit et c’est l’autre avantage du masque au miel, on peut le rincer à l’EAU) (va faire ça avec un bain d’huile, pour voir). Les masques qui permettent de dormir sans avoir les cheveux dégoulinants, moi personnellement, j’aime bien, si vous voulez tout savoir. Donc super pas cher et teeeeellement satisfaisant.

Le jour du shampoing je continue avec le complexe 5 de Furterer parce que ça marche, et j’en ai racheté, si tu veux tout savoir. Mais j’avoue je l’ai fait un peu moins régulièrement parce que j’essaie de me laver les cheveux moins souvent et que je me les lave principalement les jours de boulot et que les jours de boulot, pour ne pas te mentir, ce n’est pas toujours évident évident de me lever en avance juste pour me faire un soin. Je continue avec l’aloe vera sur les longueurs en même temps (bon des fois j’oublie, que veux-tu, je ne suis qu’un être humain) et pouf shampoing.

C’est là que j’ai un peu changé mon fonctionnement, mon objectif étant d’espacer autant que possible les shampoings. Je voulais tenter les masques au rhassoul mais je n’ai pas encore eu le temps de me lancer. Pourtant, c’est à envisager rapidement parce que mon cuir chevelu fait la gueule. Impossible de savoir si c’est dû à l’abus de shampoing sec (et j’ai vraiment abusé, au point de le céder à ma mère pour ne plus être tentée de l’utiliser) ou au stress. Du coup j’ai tenté des shampoings au savon d’Alep (qui a déjà sauvé ma peau) pendant les vacances, puis j’ai trouvé enfin une petite routine agréable avec le shampoing de Loren Kadi au gingembre et au citron, qui me permet d’avoir de beaux cheveux propres et nets deux jours de suite (et vraiment les deux jours c’est beautiful les copains) et me permet de tenir plus ou moins trois jours avant de céder aux sirènes du shampoing suivant, mais apparemment il est conseillé de l’utiliser en alternance avec un autre shampoing pour éviter de rendre dingue le cuir chevelu, et c’est là que rentre en scène un shampoing solide Ma provence à l’argile jaune pour cheveux normaux. Ensuite j’ai tenté le séchage des cheveux avec des serviettes en bambou, vendue comme permettant d’absorber plus d’humidité qu’une serviette ordinaire et de limiter l’emploi du sèche-cheveux. Et là putain mes amis, quelle arnaque ! Ce truc coûte un bras (ok c’est écolo, mais merde quel gâchis d’argent !) et ne change strictement rien. Bon j’exagère, je vois bien une micro-différence, mais pas aussi exceptionnelle que tout ce que j’ai pu lire. Je ne comprends pas comment on peut trouver autant d’avis positifs sur le net pour un produit aussi inefficace (et ne me dites pas que c’est uniquement dû à la nature de mes cheveux, une amie a eu le même souci !). Je suis dévastée, je me sens trahie, et surtout conne, mais t’as pas idée, parce que j’ai voulu investir direct et que j’ai pris TROIS FOUTUES serviettes. Mais tout n’est pas perdu puisqu’elles sont faciles à faire tenir sur la tête et ce sera pratique pour les masques et… (plus jamais j’achète des serviettes pour les cheveux tu m’entends ? Plus JAMAIS !). Bref, une fois cette étape (presque) inutile franchie, je pschitte l’eau florale de camomille, puis je mets ma crème lactée Denovo et je brosse avec ma brosse Tek en bois, qui m’a aussi coûté un bras, mais là je regrette moins. Je n’avais pas de bonne brosse de toutes façons, les matières naturelles sont meilleures pour les cheveux et, contrairement aux poils de sanglier, les picots en bois sont adaptés pour les cheveux fins. Donc globalement je dirais que c’est un meilleur investissement que ces p****** de serviettes en bambou de m**** (#trauma).*

Mais le vrai changement aura été mon hygiène de vie ! Je reprends peu à peu pied (quand tes potes commencent à t’engueuler et te demandent la couleur de tes urines tu te dis qu’il est temps de se reprendre en main). Je ne me mets aucune pression, je me laisse agir progressivement histoire de bien ancrer mes habitudes. J’ai pris pas mal de poids ces derniers temps (enfin pas mal à mon échelle, j’ai jamais été ce qu’on peut appeler grosse) et j’ai commencé par boire beaucoup plus d’eau. J’ai aussi arrêté de me nourrir exclusivement de kinder (on a tous des moments un peu difficile, que veux-tu) et ça aide plutôt pas mal **. Je reprends le sport, je fais ma petite cure pour le foie (#problèmedevieux), bref, je ne désespère pas que tout ça finisse par porter ses fruits (que je recommence à manger, aussi).

Sinon niveau coiffure, j’ai investi dans un fer à friser du feu de Dieu que j’aime et que j’adore, le Miracurl de Babyliiiiiss et il est vraiment cool. C’est pas mal les jours où j’ai envie d’avoir le cheveu détaché mais pas mou chelou (même si en vrai j’ai toujours pas le courage de me lever tôt pour me faire des boucles). J’aime beaucoup me faire boucler la frange d’ailleurs quand je m’attache les cheveux (en mode à l’arrache pour prendre ma douche, et puis en fait c’est pas mal et je reste comme ça***).

Finalement, deux jours avant ce point, je suis allée me faire couper les cheveux en lune croissante histoire de repartir sur une base saine et de booster la pousse. Et puis, j’ai craqué et…

journal de pousse, tie and dye, blonde, fausse blonde, produits naturels, cheveux longs au naturel, denovo, crème lactée, loren kadi, shampoing ayurvédique, shampoing ma provence, argile jaune, magicurl, babyliss, hygiène de vie, furterer, complexe 5,
Mona Lisa au cellophane

je suis ressortie…

tie and dye, blond, fausse blonde, cheveux longs, journal de pousse, cheveux longs au naturel, produits naturels, shampoing ayurvédique, loren kadi, hydrolat camomille, masque au miel, soin des cheveux, furterer, complexe 5, shampoing solide, ma provence, argile jaune, cheveux gras,

blonde. Ce sont des choses qui arrivent.

Et voici comment, fin janvier, j’en suis à 40 cm. Une pousse normale étant de 1 cm par mois, et sachant que je me suis fait couper les pointes, c’est plutôt encourageant !

blonde, fausse blonde, tie and dye, journal de pousse, cheveux longs, cheveux au naturel, produits bio, produits naturels, Loren kadi, shampoing ayurvédique, furterer, lune croissante, complexe 5, masque au miel, camomille,

* en vrai je m’en suis remise, elles ont vraiment une attache pratique, et bon clairement j’aurais jamais mis une somme pareille dans un gadget pareil, mais maintenant que je les ai, je vais m’en remettre

** qui l’eut cru

*** ça se confirme, je ne serai jamais un foudre de guerre en ce qui concerne les coiffures

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *