Les hommes et moi

Je me fais toujours beaucoup rire, merci bien

Ma coloc a rebaptisé le chat l’Antéchrist après seulement deux jours passés en sa compagnie. Sur le coup nous (enfin surtout moi, parce que pour être honnête je ne pense pas qu’il se sente vraiment concerné par la situation) nous sommes sentis un peu vexés, mais en fait quand j’y pense, je crois que le surnom va devenir officiel. A 25% parce qu’il m’a tellement saoulé cette nuit que je commence à me demander si elle n’a pas raison, en fait, mais surtout à 75% parce que c’est quand même la classe ultime, quand t’y penses.

« T’as fait quoi ce week-end ? »
« J’ai regardé Netflix avec l’Antéchrist. »

« Qu’est-ce qui t’est arrivé au poignet ? »
« Oh c’est rien je me suis juste battue avec l’Antéchrist. »

« Je suis désolée je ne peux pas rester, faut absolument que je rentre j’ai oublié de nourrir l’Antéchrist. »

Quand tu penses à ce que chacune de ces innocentes petites phrases sous-entend.

Héhéhé.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *