Interlude culturel

Life’s a race and I’m gonna win

J’ai cru qu’il n’y aurait plus d’interlude musical avant un moment. On a pris mes émotions, on les retournées, fichues à la machine à laver et on n’a pas lésiné sur le mode essorage. Suis-je malheureuse ? Je ne crois pas. Ai-je envie de m’épancher sur mon chagrin d’amour ? Non, il est temps de passer à autre chose. Alors peut-être que je respire la joie ? Je ne sais pas. Je suis dans une espèce d’entre-deux. Cet espace où on regarde son appart qu’on a laissé mettre à sac et où on commence chaque jour à ranger un coin, faire un brin de vaisselle, se renourrir. Tranquillement, on reprend pied. Mais ressentir ? Qu’est-ce qu’on ressent ?

C’est le mode aléatoire de mon ipod qui a trouvé. Non, je ne suis vraiment pas malheureuse.

I choose to survive
Whatever it takes
You won’t pull ahead
I’ll keep up the pace
And i’ll reveal my strength
To the whole human race
Yes i am prepared
To stay alive
I won’t forgive, the vengance is mine
And i won’t give in
Because i choose to thrive

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *